illustratie geld MyFamily

Droit aux allocations familiales

Vous élevez un ou plusieurs enfants en Belgique?
Si c’est le cas, vous avez probablement droit à une aide financière mensuelle.

Avez-vous droit aux allocations familiales?

Vous bénéficiez d’un droit inconditionnel aux allocations familiales jusqu’aux 18 ans de votre enfant. À partir du mois de septembre de l’année où il atteint cet âge, certaines conditions doivent être respectées pour continuer à les recevoir. Vous pouvez conserver ce droit aux allocations familiales jusqu’à ce que votre enfant ait 25 ans s’il suit un nombre suffisant d’heures de cours, s’il s’inscrit à un nombre suffisant de crédits d’étude ou s’il est inscrit comme demandeur d’emploi après avoir quitté l’école. Vous trouverez les conditions précises qui s’appliquent à votre enfant dans l’onglet Étudiant (jobiste) ou l’onglet Jeune ayant quitté l’école.

Qui reçoit les allocations familiales?

L’attributaire dépend de votre situation familiale. Nous versons les allocations à la personne ou à l’institution qui élève l’enfant:

  • Dans la plupart des cas, ce sera la mère, mais il y a des exceptions. Nous nous basons sur le registre de la population. Cependant, la situation réelle ne correspond pas toujours à ce qu’il indique. Contactez-nous sans délai si le paiement n’est pas versé à l’attributaire correct.
  • Si les parents sont divorcés, le règlement diffère quelque peu. La personne qui reçoit les allocations familiales est désignée par la législation concernant votre situation. N’hésitez pas non plus à nous contacter si vous voulez contester la décision relative à ce paiement.
  • Si aucune personne ou institution n’assume la tâche éducative, nous versons les allocations familiales directement à l’enfant. C’est le cas dans les situations suivantes:
    • L’enfant est marié.
    • L’enfant est émancipé.
    • L’enfant a 16 ans ou plus, occupe un logement indépendant et aucune personne chargée de son éducation n’habite avec lui.
    • L’enfant perçoit des allocations familiales pour ses propres enfants.

Lorsque nous versons les allocations familiales directement à l’enfant, celui-ci peut désigner un parent, un parent adoptif ou un beau-parent comme attributaire. La démarche peut s’avérer avantageuse si cette personne a droit à un montant plus élevé par exemple.

Pour quels enfants pouvez-vous demander des allocations familiales?

Vous pouvez demander des allocations familiales pour les enfants avec lesquels vous avez un lien familial ou un lien de fait. Il existe quelques exceptions qui vous donnent droit aux allocations familiales même en l’absence de lien familial.

Lien familial

Du fait d’un lien familial, vous avez peut-être droit aux allocations familiales pour les enfants faisant partie de votre ménage qui sont cités ci-dessous:

  • Vos propres enfants
    Les enfants de votre conjoint(e) et les enfants communs sont assimilés à vos propres enfants.
  • Vos enfants adoptifs ou enfant recueilli
    Les enfants de votre conjoint(e) y sont assimilés.
  • Vos neveux et nièces (les enfants de votre frère ou de votre sœur)
    Les neveux et nièces de votre conjoint(e) ou partenaire y sont assimilés s’ils font partie de votre ménage.
  • Vos (arrière)-petits-enfants
    Les (arrière)-petits-enfants de votre conjoint.e ou partenaire y sont assimilés s’ils font partie de votre ménage.
  • Vos frères, demi-frères, sœurs et demi-sœurs
  • Les enfants de la personne avec laquelle vous cohabitez légalement ou formez un ménage de fait
  • Les enfants qui vous ont été confiés ou qui ont été confiés à votre partenaire par un juge ou l’administration

Si votre enfant ne se trouve pas dans l’une des situations précitées, pensez à contacter l’un de nos coachs en allocations familiales.

Exceptions

Même s’il n’existe pas de lien familial, vous avez peut-être droit aux allocations familiales pour les enfants suivants:

  • Les enfants auxquels vous n’êtes pas apparenté.e si ces enfants font partie de votre ménage et sont âgés de moins de 12 ans.
  • S’ils sont âgés de plus de 12 ans, vous avez peut-être droit aux allocations familiales si ces enfants vous sont apparentés jusqu’au quatrième degré.
  • Les enfants pour lesquels le ministre des Affaires sociales autorise une dérogation individuelle. Si vous souhaitez demander une telle dérogation, contactez-nous.
Processing...
Thank you! Your subscription has been confirmed. You'll hear from us soon.
ErrorHere